Couteau ESEE Izula Desert Tan

De vos sorties outdoor à l’outuil de secourd dans votre votre à gant en passant par l’EDC à votre ceinture, il n’y a de casquette qui ne soit pas à la portée de ce couteau ESEE Izula Desert Tan. Un indispensable disponible dès maitenant chez Armurerie Auxerre.

88,50 €
Livraison à domicile en France et en point relais
Disponible
Visible en magasin
Non disponible
16 Avenue Robert Schuman
ZAC Clairions - 89000 Auxerre

15 jours pour changer d'avis

Description complète du produit

Le couteau ESEE Izula Desert Tan : entre survie et EDC

Modèle phare de la marque en dépit (ou grâce) de son petit gabarit, le couteau ESEE Izula Desert Tan porte haut la philosophie du groupe ESEE Knives faisant la part belle à la résilience, à la robustesse, et à un souci de qualité consubstantiel à tout outil dont la vie de son utilisateur peut dépendre.

Qu’il s’agisse de vous accompagner dans vos petites ou grandes randonnées, au quotidien en tant que couteau EDC grâce à son extrême comapcité, où dans de plus périlleuses situations où votre intégrité physique dépendra de la fiabilité d’une bonne lame, l’Izula est de ceux qui ne vous fera jamais faux bond.

Caractéristiques du couteau ESEE Izula Desert Tan

Nommée ainsi par les autochtones péruviens en référence à une fourmi présente dans la jungle péruvienne et mieux connue sous nos contrées sous la dénomination vernaculaire « fourmi balle de fusil » pour son agressivité et sa morsure des plus douloureuses, le couteau ESEE Izula Desert Tan revendique son appartenance à la grande famille des lames fixes et présente un profil « squelette » largement ajouré lui conférant une remarquable légèreté on ne peut plus en adéquation avec sa dénomination.

L’ensemble présente une lame lisse en acier carbone 1095 d’une longueur de 67 mm au profil drop point dont la polyvalence n’est plus à démontrer, et présentant une émouture plate à l’avenant, brillant par sa versatilité et l’aisance avec laquelle l’on pourra procéder à son affûtage.

Le choix du 1095 ne doit ici rien au hasard.

Le parti pris d’un acier au carbone a de quoi étonner de prime abord, eu égard à l’orientation utilitaire et outdoor de ce couteau et donc à sa plus que probable exposition à l’humidité, cette nuance affiche une résilience, une tenue de coupe, et une facilité de reprise avec du matériel d’affutage basique hors pair, lui valant les faveurs de nombreux et prestigieux fabricants dans le monde en dépit d’une rusticité souvent boudée par les adeptes d’un certain snobisme métallurgique n’accordant de crédit qu’aux nuances issues de la métallurgie des poudres.

Il suffira de s’assurer de toujours sécher convenablement la lame après usage, voire de lui appliquer un très léger film gras afin de prévenir l’apparition de points d’oxydation.

Le revêtement Traction Coating du couteau ESEE Izula Desert Tan contrecarrera pour sa part plus qu’efficacement cette petite faiblesse que l’on pardonnera bien volontiers au 1095 en assurant une protection maximale des surfaces à l’abrasion et à la rouille bien plus efficacement que celui-ci d’un Ka-bar USMC, plus sensible au bâtonnage.

Du côté de la prise en main, ESEE rend ici une copie impeccable en dépit d’un profil particulièrement dépouillé, voire minimaliste. Construit d’une seule pièce de métal, l’ensemble voit son manche largement évidé afin de gagner considérablement en légèreté, mais également en discrétion au port ce que le citadin appréciera d’autant.

Les ajours autoriseront si nécessaire le recours à un tressage en paracord afin d’optimiser le confort d’utilisation ainsi que le grip sans pour autant accuser d’une trop grande augmentation de son embonpoint susceptible de trahir sa présence à la ceinture.

Un jimping coiffera par ailleurs le dos de lame à l’emplacement ou se positionne naturellement le pouce afin d’accroitre l’adhérence et donc le contrôle de l’ensemble lors des coupes de précision qu’exigent les travaux les plus délicats.

En miroir au finger groove faisant office de garde empêchant tout déplacement accidentel de l’index sur le tranchant figurera un anneau autorisant notamment la pose d’un lanyard ou facilitant l’extraction du couteau de son étui.

Biographie d’un succès annoncé

Aussi bon soit-il, un couteau n’est que bien peu sans un bon étui, qui reste hélas trop souvent le parent pauvre de la coutellerie, y compris chez de pourtant très sérieuses marques adulées pour leurs productions coutelières.

Réalisé dans un polymère haute densité analogue au kydex, l’étui assure une parfaite rétention prévenant tout risque de sortie involontaire de l’Izula. Compatible ave le port de cou grâce à un trou aménagé à l’extrémité de la pièce, deux paires de trous accueilleront le clip métallique fourni avec sa visserie permettant un port vertical.

Les amateurs de port discret apprécieront d’autant la compatibilité de ces perçages avec les solutions de fixation type Ulticlip 3+ rendant possible la dissimulation de l’ensemble dans une poche ainsi qu’un arrimage ferme à son rebord.

Icône justifiée de la coutellerie en général et de l’univers du de la survie et du bushcraft en particulier, le couteau ESEE Izula Desert Tan confirme à chaque détail la légitimité de son hégémonie.

Plus d’information

Plus d’information
MarqueEsee Knives
GammeRégulier
Type de fonctionnementFixe
Type de lameLisse
Longueur de la lame67 mm
Matière lameAcier carbone 1095
CouleurTan
Matière mancheAcier
Poids du produit55 g
SpécialitéBushcraft - Survie
Longueur approximative en mm157
Hauteur approximative en mm26

Avis