Voir toutes les munitions & consommables
Voir tous les produits optiques

Pistolet Sig Sauer P226 MK 25 Navy, calibre 9x19 mm

Référence : 1485
| 1 avis

Très appréciée pour la grande qualité de ses pistolets semi-automatiques, l'entreprise Sig Sauer fournit aussi bien les forces de défense du monde entier que les tireurs sportifs exigeants. Découvrez ici le modèle P226 MK 25 Navy, une variante combat du P226 apte à affronter les conditions d'utilisation les plus salées.

Réglementation

Vente réglementée

Pistolet Sig Sauer P226 MK 25 Navy, calibre 9x19 mm

1699.00 €

1579.00

En Stock

réserver
  • Livraison offerte dès 150 € d'achat*
  • Paiement en ligne sécurisé
  • 15 jours pour changer d'avis
  • Une armurerie à votre écoute

Produits contenus dans le coffret :

  • Un pistolet Sig Sauer P226 MK 25 Navy, calibre 9x19 mm
  • Deux chargeurs supplémentaires
  • Un témoin de chambre vide
  • Une mallette Sig Sauer

Le P226

Développé par la firme Germano-Suisse Sig Sauer, le pistolet P226 a bien failli être celui qui détrôna le vénérable Colt 1911 au sein de l'armée américaine. Pour ce faire l'entreprise avait amélioré son modèle P220, le dotant d'un chargeur grande capacité afin accroître sa puissance de feu.

Comme chacun le sait, ce fut le Beretta 92 qui rafla finalement le contrat grâce à son prix plus modique, mais ce nouveau P226 interpella par ses performances et sa précision en cible redoutable. Il ne tarda pas à être adopté par de petites unités spécialisées pour qui le prix de revient de l'armement est une notion peu importante, à commencer par les fameux Navy Seals américains.

La version Navy

Pour coller au plus près aux besoins de terrain des Seals, Sig Sauer effectua quelques modifications sur son modèle P226 standard. Ce dernier prit le nom de P226 MK25 et fut abondamment plébiscité par tous les professionnels du combat ayant à opérer dans les milieux salins.

En novembre 2011, Sig Sauer annonça qu'ils venaient d'obtenir la permission de rendre le P226 MK25 accessible au public civil. L'engouement US fut immédiat, chacun accédant de fait à ce que beaucoup considèrent comme le meilleur pistolet de combat disponible actuellement.

Le Sig P226 MK25 et les autres pistolets de la classique série P sont fabriqués aux Etats-Unis à Exeter dans le New Hampshire. Le P226 et ses variantes (dont le Navy) y sont encore aujourd'hui assemblés, contrôlés et finis à la main. En résulte un fonctionnement mécanique parfaitement fluide et d'une grande fiabilité.

Les améliorations externes

Dans son glissement vers l'excellence, le P226 à vocation professionnelle a subi des aménagements discrets mais pertinents. L'un des plus visibles est sans doute constitué par l'ajout d'un rail picatinny fraisé directement dans la carcasse pour accueillir des accessoires boostant sa tacticité (lampe, pointeur laser...).

On remarque aussi que si les plaquettes de cette version Navy sont toujours en plastique moulé, elles adoptent cette fois un texturage moins agressif que sur les P226 standards. La qualité de préhension n'en est pas pour autant réduite car ce nouveau motif rocheux autorise un excellent verrouillage en paume même avec les mains mouillées.

L'arme utilise toujours des chargeurs à double colonne de 15 coups mais son bouton d'éjection est passé d'un rainurage à un diamantage fin. Les striures verticales à l'avant de la poignée ont été remplacées par des d'autres plus fines et horizontales, et le pontet invite maintenant à un tir à deux mains grâce à des striures identiques.

A l'avant de la carcasse, sur sa face gauche, une étrange étiquette de marquage attire notre attention. Il s'agit en fait du code barre 3-D destiné à rendre plus facile l'inventaire des armes dans les arsenaux militaires. Une preuve supplémentaire que nous sommes bien ici face à un pistolet aux spécificités martiales qui pourra à l'occasion servir d'arme de TAR. A noter que ce marquage n'est pas voué à durer dans le temps mais bien à servir ponctuellement lors de la distibution.

Les améliorations mécaniques

L’œil initié aura remarqué qu'à l'inverse du P226 original, ce modèle Navy possède un extracteur externe d'une carrure appréciable. En plus d'être moins enclin à se rompre, il sera bien plus facile à remplacer que l'extracteur interne classique en cas de défaillance.

A noter également le passage d'une culasse démontable à une autre directement intégrée dans la masse de la glissière. Sa goupille principale (qui devait auparavant être remplacée tous les 7000 coups) prend ici la forme d'une lamelle d'acier à ressort enroulée sur elle-même sur 3 épaisseurs. Moins encline à la déformation que les tiges-goupilles précédentes et plus robuste que les premières goupilles roulées, cette petite pièce cruciale assurera son rôle avec zèle pour une meilleure longévité du pistolet.

Afin de protéger l'arme contre les agressions extérieures, cette version Navy reçoit une canonnerie chromée qui fait honneur à la réputation de la marque. Sa glissière est usinée en acier inoxydable et sa carcasse réalisée en aluminium avec finition Nitron. L'ensemble sera donc parfaitement apte à faire face aux vents salins les plus corrosifs avec un flegme qui impose le respect.

Caractéristiques de fonctionnement

La séquence d'utilisation et les commandes de ce P226 revisité sont toujours aussi efficaces. Il s'agit d'un pistolet pouvant tirer en double comme en simple action la mythique cartouche de 9 mm parabellum, très appréciée pour sa balistique tendue et son coût raisonnable.

Le désarment du chien s'effectue à l'aide du levier de "decocking" devenu emblématique des pistolets Sig Sauer. Ce dernier se présente naturellement sous le pouce du tireur droitier et s'avère bien plus instinctif d'utilisation que celui présent sur les Beretta 92. Quand on ajoute à cela que son bouton de chargeur est plus facile d'accès et son profil plus fin, on comprend pourquoi les Seals ont vite mis de côté l'arme italienne.

La prise en main et toujours aussi agréable que ce à quoi Sig Sauer nous a habitués. Un chaussé plein et universel qui nous pousse un peu plus à chaque nouveau modèle vers l'idée que cette forme de poignée est celle qui fonctionne le mieux avec la morphologie d'une main humaine. Un confort de préhension ultime pour une stabilité de tir sans égale.

La prise de visée s'effectue via des organes « 3 points » blancs montés sur la glissière à queue d’aronde. Si l'on peut regretter l'absence d'organes de nuit au tritium pour le marché français, cette configuration n'en reste pas moins fidèle à l'une des dotations officielle de la Navy. Elle permet une acquisition de cible rapide et un tir très précis.

Au final si l'ensemble des marquages est identique à ceux de l'arme portée par les Navy Seals, celui qui saute immédiatement aux yeux est cette petite ancre blanche sur le côté gauche de la glissière. Elle vient s'apposer comme le sceau témoin d'une efficacité encore plus grande, toujours au service de ceux que l’Amérique considère comme les meilleurs soldats de la guerre moderne.

Type arme Pistolet
Calibre 9x19 mm
Couleur Noir
Matière principale Acier
Longueur approximative en mm 195
Largeur approximative en mm 37
Hauteur approximative en mm 142
Poids du produit 900 g.
Ambidextre Oui
Canon fileté Non
Filetage du canon Sans filetage
Capacité du chargeur 15 coups
Fonctionnement du systeme de détente Simple et Double action
Détente réglable Non
Chien exterieur Oui
Decocking Oui
Indicateur chargement Non
Information sur le(s) rail(s) de fixation Rail picatinny sur la partie inférieure de l'arme
Type de canon Rayé
Longueur du canon en mm 111
Organes de visée Hausse fixe, Guidon fixe
Utilisation recommandée Entrainement, TAR, Tir sportif
Spécialité Tir de combat, tir sportif
  • Note générale

    Christophe:

    Cet arme est équilibrée, excellente prise en main, elle vous donnera des très belle sensation et de très belle " cible" groupée.

    Posté le 09/04/2016

La vente de cet article est réglementée, il appartient à la catégorie B - 1 de la réglementation en vigueur. Lors du passage de votre commande, en plus d'avoir certifié votre majorité il vous sera demandé des justificatifs.

Les documents demandés sont :

Un justificatif d'identité, au choix parmi la liste suivante :

  • Votre carte nationale d'identité (CNI)
  • Votre passeport
  • Votre carte de résident

Les justificatifs d'acquisition :

  • Une copie de la licence de tir définitive en cours de validité (2018-2019) et tamponnée du médecin
  • L'original de chacun des deux volets de l'autorisation préfectorale de catégorie B - 1

Attention : dans le cas où l'adresse de facturation serait différente de l'adresse indiquée sur votre feuille d'autorisation préfectorale, merci d'y joindre un justificatif de domicile datant de moins de 3 mois.

L'expédition de votre commande ne sera pas effectuée tant que la totalité des jutificatifs ne sera pas réceptionnée et authentifiée par nos services.

Pour les commandes d'armes de catégories B, l'envoi s'effectuera en deux parties séparées avec 24 heures d'intervalle au moins conformément à la législation en vigueur.