Voir toutes les munitions & consommables
Voir tous les produits optiques

Le Tir sportif

Revolvers à poudre noire

Le revolver à poudre noire au meilleur prix est disponible ici : découvrez notre sélection de revolvers western parmi les plus grandes marques (Pietta, Uberti, Pedersoli...) à prix discount. De nombreuses répliques historiques sont accessibles pour le tir à l'arme ancienne ou le cowboy action shooting : Colt Navy, Remington 1858 et bien d'autres... Faites-vous plaisir avec des armes à feu en vente libre pour le tir sportif, le tir récréatif ou la collection et profitez de fiches techniques détaillées.

44 articles

Par ordre décroissant Par ordre croissant
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
Cheminée Pietta en acier bronzé pour Remington 1858

Prix dégressif

Cheminée pour revolver à poudre noire
A partir de

0.57 €

Jeu de 6 cheminées Pietta pour revolver à poudre noire

5.95 €

Kit de pièces détachées Pietta Colt 1851 Reb Nord Navy

Non disponible

Compatibles également avec Colt 1860 et 1861 Army

27.50 €

Kit de pièces détachées Pietta pour Remington 1858
Pièces d'arme à poudre noire - noir ou inox

31.40 €

Presse de rechargement pour barillet poudre noire .44
Accessoire pour le tir à la poudre noire

44.00 €

Revolver Pietta 1858 New Army Inox Target cal.44
Revolver à poudre noire inox avec hausse réglable

459.00 €

Revolver Pietta 1858 New Model Army jaspé, cal .44
Réplique de revolver western, arme à poudre noire jaspée

312.90 €

Revolver Pietta 1858 New Model Army Old Silver, cal .44
Réplique de revolver western, arme à poudre noire gravée

485.00 €

Revolver Pietta 1858 New Model Navy Inox cal. .36
Réplique d'arme western à poudre noire

394.50 €

44 articles

Par ordre décroissant Par ordre croissant
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5

L’achat d’un revolver à poudre noire

Pour les tireurs qui aiment l’odeur de la poudre et les armes d’esprit western, l’achat d’un revolver à poudre noire est une inclinaison naturelle. Ces derniers se trouvent être en vente libre en France, le législateur ayant considéré (à juste titre) qu’elles intéressent d’abord le passionné d’armes anciennes, et non le malandrin lambda. Force est d’admettre que le chargement et le tir avec ses répliques à poudre noire réclament des connaissances et une rigeur.

Comment charger un revolver à poudre noire ?

Que vous utilisiez un revolver à poudre noire Uberti, Pietta, Ardesa ou autre, le principe reste toujours le même. Les éléments prisonniers de la douille dans une munition moderne sont ici insérés directement dans le barillet, sans étui pour les contenir. On commence donc par y charger la poudre noire (en grains ou en doses précomprimées), puis la bourre (bourre en feutre ou semoule alimentaire) et enfin la balle de plomb (sphérique ou non). Reste ensuite à obturer l’avant des chambres à l’aide d’une graisse spéciale (la graisse spéciale pour armes à poudre noire Armistol est très bien) afin d’éviter les départs en chaîne et de lubrifier le passage de la balle dans le canon. Le barillet plein, il ne vous reste plus qu’à positionner les amorces sur les cheminées de l’arme et à faire feu.

Quelles balles choisir pour un revolver à poudre noire ?

Chaque marque présente un alésage de barillet légèrement variable, mais en règle générale, on choisira d’abord les boulets le plus petits pour un revolver à poudre noire neuf (par exemple des balles .451 pour un revolver en calibre 44). On ménage ainsi l’axe du refouloir, sans trop se préoccuper du copeau de plomb circulaire indiquant si l’obturation est homogène ou non. De toute façon, la graisse évoquée plus haut lui supplée. Au fur et à mesure de l’usure des chambres, ou pour tenter d’améliorer sa précision, le tireur à la poudre noire ira vers des projectiles de plus gros diamètre. Les balles rondes en plomb durci constituent la norme, mais les balles ogivales (balles Minié) restent envisageables. Cela dit la dépose du barillet sera souvent nécessaire à leur chargement.

Quel revolver à poudre noire pour débuter ?

Dans le paysage actuel des revolvers à poudre noire, on trouve essentiellement des répliques de Colt et des répliques de Remington. Les premiers (Colt 1851, 1860, 1862…) présentent une carcasse ouverte, dans laquelle peuvent tomber des résidus d’amorces percutées lors du tir. Ces fragments contrarient le fonctionnement de la mécanique, entraînant des complications variées. On conseillera donc plutôt les répliques de Remington New Army (Remington 1858) pour ne pas cumuler les difficultés dès le départ.

Par ailleurs, les Remington modèle 1858 ont l’avantage d’un barillet facilement amovible, ce qui autorise le brossage de sa face avant en cours de séance, voir l’utilisation d’une presse à barillet pour faciliter son remplissage. Nous passerons sur la supériorité supposée des carcasses fermées en termes de robustesse, les aciers modernes ayant rendu cet argument caduque.

Enfin les organes de visée d’un Remington 1858 auront l’avantage d’être constants en cible, là où le cran de hausse creusé dans le chien des Colt est toujours à considérer avec réserve. Dans le tir aux armes anciennes, la contre-visée étant la norme, on évitera là encore de cumuler les difficultés lorsque l’on débute. Si la participation à des compétitions officielles n’est pas envisagée, un Remington 1858 Target (avec hausse réglable) sera tout indiqué.

Lire la suiteFermer la description